Les Rubriques

Préparer son voyage

Découvrir la Roumanie

Les INFOS Roumaines

Les Infos Pratiques

Cultures

Histoire/Géo.

 

L'annuaire

Les petites Annonces

Le Forum

La Boutique

Le Blog News

Le Chatroom

 

   

 

 

 

 

  IMPORTANT  La Bulgarie et la Roumanie sont des Etats membres de l’Union européenne depuis le 1er janvier 2007. Les ressortissants bulgares et roumains désireux d’exercer une activité professionnelle salariée sont soumis à des mesures transitoires identiques à celles définies pour les ressortissants des Etats ayant adhéré à l’UE le 1er mai 2004.
En savoir plus Lire la suite
 
 Les bureaux douaniers situés à la frontière de la Roumanie avec la Hongrie et la Bulgarie seront fermés dès le 1er janvier 2007, informe un communiqué du gouvernement.
        Il s'agit des points frontaliers de Petea, Urziceni, Carei, Valea lui Mihai, Sacuieni, Episcopia Bihorului, Bors, Salonta, Salonta CFR, Varsand, Curtici, Nadlac, Turnu, Cenad à la frontière roumano-hongroise et Oltenita, Calarasi, Ostrov, Negru Voda, Vama Veche à la frontière roumano-bulgare.
        La décision du gouvernement répond à la nécessité d'adaptation aux normes et pratiques communautaires dans le domaine douanier, selon lesquelles il faut éliminer le contrôle douanier à la frontière avec la Hongrie et la Bulgarie.
        Sur le territoire de la Roumanie seront appliquées les réglementations douanières communautaires dès le 1er janvier 2007.
        Les moyens fixes et les objets d'inventaire des bureaux douaniers de frontière fermés seront transférés aux autres bureaux douaniers.
        Selon les dispositions visant les bureaux douaniers de frontière, prévues dans la loi no 86/2006 visant le Code douanier de la Roumanie, l'ouverture de nouveaux bureaux douaniers de frontière ou la fermeture des bureaux existants se fait par décision du gouvernement.
        Le nouveau Code douanier de la Roumanie, adopté cet an, est entièrement harmonisé avec l'acquis communautaire, toute l'activité douanière étant en concordance avec les exigences imposées par la qualité de la Roumanie d'État à part entière dans le cadre de l'Union européenne.ROMPRES

 Formalités d'entrée et de séjour

1er janvier 2007 La Roumanie entre dans L'UE, fin des invitations assurances supplementaires, etc...
Les ressortissant n'ont plus besoins d'aucune démarches pour venir en France, le marché du travail est calqué sur celui des 10 membres entrés en 2004. Voir plus bas
Depuis le 1er janvier 2001, l'obligation de visa de court séjour a été levée par les autorités roumaines pour les pays de l'UE .Pour l'obtention de visas de long séjour (+90 jours), il est conseillé de s'adresser à l'ambassade de Roumanie, de votre pays
Depuis le 1er janvier 2002, les suisses et les canadiens n'ont plus besoin de visa pour les courts séjours, Par précaution renseignez vous  à l'ambassade.
Depuis le 1er janvier 2002 les roumains n'ont plus besoins de visa pour pénétrer dans l'espace Schengen pour les courts séjours .A noter l'Islande et la Norvege font également parties de cette mesure bien que n'étant pas dans l'UE. Mais ne concernent pas l'Angleterre et l'Irlande.
La suppression unilatérale des visas pour les citoyens des Etats-Unis a été décidée aux termes d'un projet de résolution élaboré par le ministere du Tourisme /MT/ et adopté par le Gouvernement roumain.   Apres la publication de ce document dans le Journal officiel, les citoyens des Etats-Unis, détenteurs de passeports valables, diplomatiques, officiels ou simples, peuvent entrer et rester sur le territoire de la Roumanie, sans visa, pour un séjour allant jusqu'a 90 jours par semestre .
Depuis le 1er janvier 2004 les roumains n'ont plus besoins de visa pour se rendre en Suisse.

 Documents néccésaires  pour entrer en Roumanie

L'entrée sur le territoire roumain des ressortissants des pays membres de l'Union européenne se fait sans visa. La présentation d'une carte d'identité ou d'un passeport suffit. Le droit au séjour ne peut être prolongé pour les détenteurs d'une simple carte d'identité. Les détenteurs d'un passeport peuvent en revanche obtenir une prorogation de leur droit au séjour auprès du service des étrangers de leur lieu de séjour.
Quinze jours après l'entrée sur le territoire roumain, il faut se présenter au bureau des étrangers et des problèmes de migration du lieu de séjour. Si votre séjour est supérieur à 120 jours, une carte de résident temporaire, valable un an sera délivrée sur la base d'un dossier attestant de votre statut : associé d'entreprises roumaines, travailleurs, assistants techniques, personnel de missions humanitaires, personnel de missions religieuses, étudiants.
Pour de plus amples informations, il est conseillé de s'adresser à l'ambassade de Roumanie, 5-7 rue de l'exposition, 75007 Paris (tél: 01.40.62.22.02) ou aux consulats généraux de Strasbourg (19, rue du Conseils des Quinze, tél: 03.88.61.98.96) et de Marseille (157 Bd Michelet, tél: 06.91.22.17.41).
Il est impératif d'être en possession d'un passeport valide, les autorités locales refusant l'admission sur leur territoire de ressortissants étrangers dont le durée de validité du document de voyage aurait expirée

Source:http://www.diplomatie.fr/

 

 Boutique

 Adresses

Adresses Consulats et Ambassades de France, Suisse, Belgique, Canada et Roumanie