1,7 millions de Roumains travaillent à l'étranger
 
1,7 millions de Roumains travaillent à l'étranger, trois quarts bénéficiant d'un contrat en bonne et due forme, un quart travaillant au noir. Dans l'ordre décroissant, les pays les plus prisés sont l'Italie, l'Espagne, l'Allemagne, Israël, la Hongrie, la Grèce, la Belgique et l'Autriche. Les trois premiers pays ont attiré a eux seuls nettement plus de la moitié des candidats au travail à l'étranger depuis le début des années 1990.
 
Ceux ci jugent qu'un emploi avec un contrat est important (41,7 % des personnes interrogées par l'OMI, facteur suivi par la connaissance de la langue du pays d'accueil (31,2 %), une bonne qualification professionnelle (26,3 %), l'argent pour le voyage (22,6 %), la présence d'amis ou de connaissances sur place, 20,9%).
 
Leur plus grande crainte est d'être pris sans visa de séjour ou sans carte de travail (59,5 %), d'avoir des problèmes à leur retour dans le pays pour avoir effectuer des séjours irréguliers. Parmi les travailleurs interrogés, notamment en Belgique, beaucoup confondaient le fait de pouvoir séjourner dans un pays de l’UE trois mois sans visa et la possibilité d'y travailler sans contrat.
  
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!