Agriculteurs aujourd’hui, chômeurs demain

La Commission européenne a tiré la sonnette d’alarme dans un rapport consacré en partie à l’agriculture en Roumanie. Selon elle, celle-ci emploie 44,4 % de la population active du pays, alors qu’en Pologne, pays également agricole, elle n’est que de 19,6 %, et de 4,2 % dans les pays de l’UE. L’adhésion de la Roumanie, prévue en 2007, entraînera une réduction importante de ce secteur et une rationalisation qui risque de provoquer une explosion du nombre de chômeurs. Bruxelles préconise donc que Bucarest réforme de manière radicale son marché du travail avant cette date. Le ministre roumain de l’Agriculture conteste le chiffre avancé par la Commission, indiquant qu’il représente l’ensemble de la population rurale et non pas les seuls agriculteurs.

Le rapport relève aussi que le secteur des services n’emploie que 29,7 % de la main d’œuvre roumaine, au lieu de 67,2 % dans l’UE et qu’en matière de formation professionnelle continue la Roumanie occupe le dernier rang en Europe (moins de 10 % des salariés). Par ailleurs, les taxes et impôts sur les salaires représentent 48,2 % de ceux-ci en Roumanie, la Hongrie détenant le record des pays candidats (52 %) et la Belgique celui de l’UE (56 %), l’Irlande se situant au bas de l’échelle avec 29 %.
  
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!