Déjà l’hiver du siècle !

    Le XXIème siècle n’a beau avoir que trois ans, il a déjà enregistré un hiver qui restera dans ses annales. Après un automne particulièrement doux, le « général hiver » s’est manifesté dès les premiers jours de décembre, sévissant pendant trois semaines sans discontinuer, l’Ouest du pays étant relativement épargné. Des records de froid, jamais enregistrés pour un mois de décembre, ont été atteints : - 26 ° à Bucarest, - 34 ° à Buzau et Miercurea Ciuc. Cette offensive a cependant marqué une trêve entre les fêtes de fin d’année, avec un léger redoux (+ 5 °).

    Mais dès le 8 janvier, le froid était reparti de plus belle. Même si les températures étaient moins extrêmes, elles étaient accompagnées de très forte chutes de neige. La circulation à travers le pays était rendue extrêmement périlleuse à cause du verglas. De nombreuses routes étaient coupées, l’aéroport d’Arad fermé. L’Ouest, le Sud et la Moldavie étaient les régions les plus touchées. En une semaine, la capitale enregistrait 400 hospitalisations pour fractures.

    Puis, les 13 et 14 janvier, l’Ouest devenait le pôle du froid de la Roumanie, le thermomètre descendant à - 26° à Timisoara et - 34 ° à Chisineu Chris, entre Arad et Oradea. Du jamais vu !

    Dans les semaines suivantes, les températures montraient leurs rigueurs habituelles, entre - 5° et -15 °, suivant les régions, mais repartaient de plus belles vers les profondeurs à partir du 7 février (- 26° à Focsani), avec d’importantes chutes de neige… hormis dans les stations de ski

    qui se désespéraient de leur absence.

  
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!