La Roumanie économique fin 2004 en quelques chiffres

Après une longue période de marasme, la Roumanie a renoué avec la croissance. Elle devrait dépasser 7% cette année.


L'inflation a été ramenée à 9% (contre 40% en 2000) et les investissements étrangers ont franchi la barre des 2 milliards d'euros (contre 1,2 en 2003). Ces bons résultats ont évidemment facilité les négociations avec l'Union européenne, mais le succès du processus d'adhésion dépendra surtout de l'approfondissement de réformes structurelles trop longtemps reportées. Le coût social de ces changements, qui devrait permettre à la Roumanie de réduire son écart avec les pays européens plus développés, risque d'être élevé. Lorsqu'on sait que le niveau de vie des Roumains équivaut actuellement à 25% de la moyenne communautaire et que près de 30% de la population vit sous le seuil de pauvreté, l'aide financière et technique de l'Union européenne n'en apparaît que plus cruciale.