DIANE CHESNAIS

Diane Chesnais a la double nationalité française et roumaine. Née à Bucarest le 2 avril 1954 dans un milieu francophile, elle vit en France depuis 1976. Titulaire d’une Licence de philologie à l’université de Bucarest et de la Maîtrise de lettres modernes de l’université Paris IV-Sorbonne, elle travaille depuis 1979 en tant qu’ingénieur d’études au Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.
 
Mère de deux fils (21 et 23 ans), elle retourne régulièrement en Roumanie pour y passer ses vacances et a publié en 1995 un guide poche pratique sur la  Roumanie  dans la collection « Marcus » (actualisé en 2000) et en 1999, le premier guide illustré consacré en France à la Roumanie aux Editions Vilo, La Manufacture.
 
En octobre 2004, elle a publié le premier album photographique consacré à la Roumanie aux éditions VILO, dans la collection Voir & Savoir (ISBN : 2-7191-0697-6).
 
Les photos de ce premier beau livre (144 pages) paru en France sur la Roumanie ont été réalisées par deux photographes de talent : l’éditeur français Pierre SOISSONS, installé dans le Cantal, (éditions "Quelque part sur terre" 15120_ Montsalvy), auteur de la « Roumanie au petit bonheur » et par l’éditeur roumain Florin ANDREESCU (éditions Ad Stock/ad libri, Str. Rumeoara 26, sector 2 024064 Bucarest), très connu an Roumanie notamment pour sa collection « Voyageur dans mon pays » (Calator prin tara mea) et pour son album « Le delta du Danube » qui a reçu, en 2004, le prix du plus beau livre illustré de la part de l’association des éditeurs roumains.
 
La « Roumanie » de Diane Chesnais présente en quatre grands chapitres la géographie, l’histoire, la culture, les traditions populaires et les principaux itinéraires touristiques du pays : Bucarest et ses environs, la Transylvanie, les monts Apuseni, les monastères de la Bucovine, le littoral de la mer Noire et le delta du Danube, le nord de l’Olténie.
 
Table des matières
LA PORTE LATINE DE L'EUROPE ORIENTALE
1. En Roumanie, par monts et par vaux
2. Brève histoire de la Roumanie
3. La richesse de l'héritage culturel
LA ROUMANIE AUTHENTIQUE
1. Bucarest, une mosaïque de styles
2. Les lieux d'escapade des Bucarestois
3. La Transylvanie médiévale, cités et villages saxons
4. Villes baroques de l'ouest, ruralité des monts Apuseni
5. Sous le ciel bleu de la Bucovine, fresques et fortifications voïvodales
6. Ports et plages de sable fin sur le littoral de la mer Noire
7. Sur les flots danubiens, de port en port jusqu'au delta
8. Monastères et manoirs princiers au nord de l'Olténie
 
 
« La Roumanie séduit d'emblée par sa nature restée intacte. Rien d'étonnant à ce que ses habitants aient un sens ancestral du terroir. L'arc de cercle des Carpates, montagnes alpestres, enserre des plateaux verdoyants ; vers l'extérieur, les collines boisées se confondent en champs cultivés qui s'étendent jusqu'au Danube et à la mer Noire. Située au carrefour de l'Orient et de l'Occident, cette terre fertile a attisé dans le passé la convoitise des conquérants. C'est ainsi que l'ancienne Dacie fut colonisée il y a deux mille ans. Le peuple roumain issu de cette colonisation a forgé la seule civilisation latine de l'Europe orientale dans les trois régions historiques longtemps séparées, la Moldavie, la Valachie et la Transylvanie. Le voyageur venant de tous horizons découvre le pays avec émerveillement… »